CARNET DE ROUTE…

Jour 35-36-37


Jour 35 –
Samedi 26  juin
Hier super rencontre avec nos amis Mireille et Jacky qui nous ont rejoints à Vianden en route pour la Belgique. Dommage qu’ils n’aient pas pu venir une semaine plus tard pour notre arrivée. Nous les remercions pour cette soirée et pour le repas. Nous avons dormis au centre ville de cette magnifique ville médiévale.
Départ de notre hôtel vers 8.30h pour attaquer une première montée costaude avec pour décor le château et la vallée de l’Our. On aurait pu prendre un télésiège, dommage il était à l’arrêt, non je rigole on a pas triché un mètre alors ce n’est pas le moment de commencer. Petite erreur de navigation alors qu’on suait déjà et qui nous ajoute une montée supplémentaire dans les jambes.
Je pensais naïvement qu’il n’y en avait qu’une je me trompais lourdement nous en avons enchainé plusieurs de suite, j’ai arrêté de les compter à partir de trois. Arrivée le long des rives de l’Our dans un hôtel tenu par un hollandais très sympa qui nous offre une bière et qui fait de la moto donc pas de problème pour trouver un sujet de conversation. Repas au camping se trouvant à environ 500m de l’hôtel. Parti de cartes, match de foot à la télé et gros dodo.

Jour 36   
Dimanche 27  juin   

Petite étape 20 km

Petit déjeuner à l’hôtel Sabine’s à Ubereisenbach juste de l’autre côté de la frontière en Allemagne en compagnie des patrons. Le patron, un hollandais motard très sympa qui nous a montré sa BMW la veille prend place à la table accompagné de son épouse. Dans la discussion, je lui fais voir la vidéo du départ, il nous offre instantanément le petit déjeuner, merci à tous les deux pour ce grand moment de partage.
Puis les choses sérieuses commencent par une une montée coriace dans la forêt sur un chemin pas vraiment bien aménagé, puis une deuxième fois, histoire de ne pas perdre le rythme. Après les montées inévitablement il y a les descentes tout aussi pénibles. La suite est plus agréable pour moi mais pas nécessairement pour tout le monde, certains préférant les chemins plus escarpés.
Fin de parcours le long d’un ruisseau ombragé avec un dénivelé qui nous fini les mollets. Arrivée a l’hôtel où nous prenons un repas léger sur la terrasse accompagné de la pluie qui nous avait épargné jusque là . Douche et petite sieste bien méritée, puis départ pour le pub d’en face pour le match de foot Hollande-Tchéquie, le jeune homme qui nous a servi le repas de midi et qui travaille dans l’hôtel où nous logeons nous offre spontanément l’apéro, nous l’invitons à notre table et discutons ensemble de notre périple. Il est impressionné par notre parcours.


Jour 37 –
Lundi 28  juin

Étape de 20km 
Petit déjeuner, puis départ par une grande descente et retour sur les berges de l’Our.
Ensuite, comme à l’ accoutumé, nous poursuivons avec une grande montée dans la forêt. Longue traversée en surplomb de la rivière. Sur le chemin nous croisons deux belges qui devaient faire le chemin de Compostelle reporté à l’année prochaine et qui allaient jusqu’à Schengen. Arrêtés par un orage, nous nous réfugions sous un abri et en profitons de manger notre pic-nic. Passage au lieu dit des trois frontières où les frontières du Luxembourg que nous quittons, de l’Allemagne et de la Belgique notre deuxième patrie se trouve au milieu de la rivière. Dernière longue montée dans laquelle nous pouvons admirer un chemin de croix. Arrivée à l’hôtel, petite sieste avant de se rendre sur la terrasse pour quelques parties de cartes souper et enfin match de foot Suisse-France que nous espérons bien gagner.

Ce chemin-là, je ne pourrai jamais l’oublier

A la pêche aux moules….moules….moules