CARNET DE ROUTE…

Jour 32-33-34


Jour 32 –
Mercredi  23  juin
27 km
Aujourd’hui, c’est la Fête Nationale du Grand-Duché.  Au revoir ville de Luxembourg, tu nous a plu et tu vaux le détour. Ville-haute et Ville-basse tout un spectacle!  Ses habitants sympathiques et toute cette jeunesse très Bobo qui envahit les terrasses des cafés le soir. Quel contraste avec nous! marcheurs au long cours, barbe hirsute et habits de circonstance.
Ce matin en reprend le chemin vers le nord direction Mersch qui sera notre destination. La rivière Alzette nous trace le chemin de sortie de ville afin de retrouver des forêts verdoyantes et un joli chemin.
En route, nous rencontrons un sympathique allemand vivant ici, il fait quelques pas en notre compagnie et nous dit en nous quittant: votre accent suisse m’a mis de bonne humeur pour le reste de la journée.
Pour nous l’étape est silencieuse et le calme de ces forêts si prêtes bien, en pensées avec les familles de Gérald et Manu qui sont dans la douleur et l’incertitude.
Nous arrivons vers 16 h au motel de Mersch pour la nuit.

Jour 33   
Jeudi  24  juin   
La nuit a été compliquée au Motel de Mersch, la faute à une bande de fêtards qui nous ont bien tenu éveillé. Malgré tout, nous repartons le cœur léger vers notre destination suivante Ettelbruk 17 km plus au nord, au centre du Grand-Duché.
Le ciel est bien plombé ce matin et l’étape n’est pas vraiment haute en couleurs, que du bitume sur la voie des vélos le long de la ligne de chemin de fer. A 10 km du but, la pluie s’invite à notre promenade, nous enfilons notre costume de concombre géant et sans problème, nous continuons notre chemin les pieds dans l’eau.
Arrivée à Ettelbruk vers 14 heures, le patron de notre gîte nous montre notre chambre,
Faute de mieux ce soir, c’est un grand lit nuptial et un matelas parterre pour le domestique.


Jour 34 –
Vendredi  25  juin

Après un solide petit déjeuner, nous voilà reparti pour une étape de 18 km d’Ettelbruk à Vianden. Le soleil est de la partie et le parcours devrait être intéressant. 4 km sur le piste des vélos le long de la rivière Sûre,
puis à Diekirch nous sommes à nouveau sur notre fameux Gr5. Nous l’avions quitté à Remich faute de gîte disponible direction La ville de Luxembourg. Les Ardennes sont maintenant toutes proches et le chemin s’élève à nouveau et ce n’est pas pour nous déplaire. Le changement d’angle d’attaque dans les montées est tout bénéfice pour mes hanches un peu grippées par ces km au plat sur le bitume. Nous traversons en début d’après-midi une splendide forêt de hêtres.
Vianden, certainement la plus jolie ville du Luxembourg nous accueille vers 15 heures.
Son château sur les hauteurs et la rivière l’Our valent vraiment le détour.

 Malgré la pluie notre santé mentale ne s’arrange pas!!