CARNET DE ROUTE…

Jour 26-27-28


Jour 26 –
Jeudi 17  juin
Sympathique rencontre avec deux étudiantes Sofia et Lea, accompagnées de leur chien Darling alias Wilsson, avec qui nous regardons le match Suisse-Italie à la TV sur une terrasse à Metz. Elle nous proposent un paris perdu d’avance sur l’issue du match. Nous l’acceptons  et comme prévu, nous perdons de bonne grâce.
Le matin départ de notre maisonnette du camping, un petit déjeuner vite fait sur une terrasse et nous attaquons de la journée sous un soleil déjà bien présent. Passage à la pharmacie pour  soigner une allergie apparue la veille certainement due à des chenilles hurtiquantes. Journée sous un soleil de plomb avec 34 degrés en rase campagne sans le moindre coin d’ombre. A 2 kilomètres de l’arrivée enfin nous traversons une forêt et y trouvons un peu de fraîcheur. Arrivée à notre gîte joliment appelé du coq  a l’âne à  Flévy ou Pascal artiste et propriétaire d’un endroit féerique peuplé de ses œuvres nous accueille les bras ouverts. Sympathique soirée au gîte en compagnie de nos hôtes. Après le tournage d’une vidéo des « Visiteurs 5 » en fin de journée, nous ne trouvons aucune peine à nous endormir. 

Jour 27 
Vendredi 18  juin   
Pascal l’artiste et propriétaire des lieux nous fait visiter sa grange transformée  en salle d’exposition d’œuvres d’art, endroit vraiment extraordinaire, nous prenons un copieux petit déjeuner en sa compagnie. Il y a aussi Sylvia, une charmante dame qui l’aide et Dénis, ambassadeur non-officiel du département et écrivain qui se déplace sur son fidèle destrier une Vespa. Départ sur le chemin en direction de Kedange sur Canner par une journée orageuse mais moins chaude que la veille. Très belle randonnée  à travers la campagne et les forêts avoisinantes. A notre arrivée, un petit orage de très peu d’importance nous donne un peu de fraîcheur. Ensuite un petit tour à la pharmacie du coin toujours pour soigner nos démangeaisons dues aux chenilles urticantes qui pullulent dans la région. Apéro, repas a l’hôtel où nous logeons, parti de cartes et dodo.  


Jour 28 –
Samedi 19  juin

Petit déjeuner et à 8.00h départ pour Sierck-les-Bains
8.30h petite mise en jambe par une montée assez costaude à l’ombre des arbres.
Puis une grande virée dans la campagne à une température caniculaire de 34 degrés. Dans un village, nous avons cru entendre arriver une vache et bien il n’en a rien été, c’était le camion du ferrailleur qui faisait sa tournée équipé d’une clochette pour attirer l’attention. En route nous croisons une pèlerine ( féminin de pèlerin je suppose, mais j’en suis pas sûr) qui était partie de Koblenz pour rallier St Jacques avec une vingtaine de kilos sur le dos, quel courage. Jeannot nous fait goûter aux joies de ce qu’il appelle les chemins noirs, pour vous expliquer en deux mots, ces fameux chemins existent sur la carte mais pas vraiment dans la réalité et la forêt française et très touffue, un peu à la Mike Horn mais nous avions oublié les machettes….
Au passage nous tombons sur des fortifications datant de la guerre.
Cerise sur le gâteau nous devons faire des courses pour le souper et ramener tout ça sur plus de 5 km et en montée. Le gîte étant équipé d’une machine à laver nous en profitons pour faire une petite cuite (j’ai bien dit faire et pas prendre)
Partie de carte et dodo